Dégustation du vin : comment Déguster le vin comme un professionnel ?

Lorsqu’il s’agit de déguster le vin, les professionnels du secteur ont un ensemble de compétences et de techniques spéciales qui permettent d’évaluer le plus objectivement possible chaque gorgée. Mais ces compétences sont réservées qu’aux seuls experts. Tout le monde peut apprendre à déguster le vin comme un professionnel. Il suffit de connaitre et de suivre quelques étapes simples.

Dans cet article, nous allons passer en revue les étapes clés de la dégustation du vin, en commençant par la préparation de l’espace de dégustation. Nous parlerons ensuite de l’examen visuel et olfactif du vin, pour finir sur l’évaluation gustative du breuvage.

Préparation à la dégustation du vin

La dégustation de vin est un processus très codifié et complexe qui nécessite une préparation assez minutieuse. La sélection du vin à déguster et la préparation de l’espace de dégustation sont deux étapes à cotés desquelles il ne faut pas passer.

Le choix du vin

La première étape avant de commencer la dégustation est de sélectionner un vin qui se prête bien à l’exercice. Pour ce faire, on recommande de choisir un vin de qualité, de préférence issu d’une région viticole renommée et d’un producteur de confiance. Bien sur, la décision finale quant au type de vin choisi doit dépendre avant tout de vos préférences personnelles, pour que l’expérience soit plus agréable. Cependant, il reste conseillé choisir un vin qui est adapté au moment et à l’occasion de la dégustation.

Servir le vin à la bonne température est absolument indispensable. Les vins rouges, blancs et rosés ont chacun leur propre plage de température de service idéale, et la température à laquelle un vin est servi peut affecter sa saveur et son arôme. En général, les vins rouges doivent être servis à une température légèrement plus chaude que les vins blancs et rosés.

Préparation de l’espace de dégustation

La deuxième étape pour déguster le vin comme un professionnel est de préparer l’espace de dégustation. Pour ce faire, il faudra s’être muni de l’équipement adéquat : verres à vin appropriés, crachoirs et notes de dégustation.

Petite astuce : choisir un endroit calme et sans distractions pour la dégustation. Le bruit de fond et les odeurs fortes peuvent affecter la perception des arômes et des saveurs du vin. L’endroit choisi doit être lumineux car son éclairage doit être suffisant pour examiner la couleur et la limpidité du vin.

Pour conserver vos vin dans les meilleures conditions de température et d’humidité, consultez notre sélection des meilleures caves à vin !

Les étapes de la dégustation du vin

Maintenant que vous avez choisi le vin et préparé l’espace de dégustation, il est temps de passer aux étapes de la dégustation proprement dite. La dégustation du vin se déroule en trois étapes clés : l’examen visuel, l’examen olfactif et l’évaluation gustative.

À lire aussi   Quels accessoires choisir pour une cave à vin ?

L’examen visuel

La première étape de la dégustation est l’examen visuel. Le vin doit être examiné attentivement pour observer sa robe, sa couleur et sa limpidité. Pour ce faire, versez le vin dans un verre transparent, tenez-le à la verticale et observez attentivement la couleur, l’intensité, la brillance et la transparence du vin.

Ensuite, penchez légèrement le verre et observez la couleur du bord du vin. La couleur peut vous donner des indications sur la jeunesse ou la maturité du vin et les raisins à partir desquels il est produit. Les vins rouges plus jeunes ont souvent une couleur plus violette et une bordure plus brillante, tandis que les vins plus mûrs ont une bordure plus sombre et terne.

L’examen olfactif

La deuxième étape de la dégustation est l’examen olfactif. Cette étape permet d’évaluer les arômes du vin en le reniflant. Tenez le verre sous votre nez, à une distance d’environ deux centimètres et inspirez profondément.

Essayez de reconnaître les différents arômes, tels que les fruits, les épices, les fleurs, les herbes, les boissons, les minéraux ou les notes grillées. L’examen olfactif vous permettra d’obtenir une idée de la complexité et de l’intensité des arômes du vin.

L’évaluation gustative

La troisième étape de la dégustation est l’évaluation gustative. Pour cette étape, il est recommandé de prendre une petite gorgée de vin et de le faire circuler dans votre bouche, en utilisant votre langue pour évaluer les différentes saveurs.

Essayez de détecter les différentes saveurs : acidité, douceur, amertume et salinité. 

Prêtez ensuite attention à la longueur de la finale en décrivant combien de temps ces saveurs restent dans votre bouche. Évaluez l’intensité des arômes et des saveurs en fonction de leur puissance et de leur complexité. Enfin, concluez la dégustation en donnant votre appréciation globale du vin.

En résumé, pour déguster le vin comme un professionnel, il faut apprendre à maitriser les trois étapes clés de la dégustation : l’examen visuel, l’examen olfactif et l’évaluation gustative. En utilisant ces techniques de dégustation, vous serez en mesure d’apprécier les nuances subtiles et complexes de chaque gorgée de vin.

Laisser un commentaire